Assistants virtuels : du concept à la réalité

Le domaine de l’informatique ne cesse d’innover dans toutes ces branches. Si la plupart de ces prouesses techniques concernent surtout les domaines spécifiques, comme la médecine, l’industrie et des travaux de précision, d’autres progrès sont destinés à l’invention d’ outils destinés à un usage quotidien. C’est le cas des assistants virtuels. Il y a quelques années, le concept relevait d’un scénario de science-fiction. De plus, avec les prémices assez modestes, personne n’aurait pensé à un tel changement au niveau de leurs performances. Désormais, ces logiciels de plus en plus performants nous accompagnent dans notre quotidien.

Qu’est-ce qu’un assistant virtuel ?

Un assistant virtuel ou assistant vocal est une des nombreuses applications de l’intelligence artificielle. C’est un programme informatique qui a la capacité de comprendre et d’interpréter les informations et requêtes transmises pour ensuite les traiter selon le besoin.

Ces machines sont des assistants personnels et peuvent remplir des tâches plus ou moins spécifiques. Elles peuvent être activées par la voix humaine.

Comment ils fonctionnent ?

Les assistants virtuels reçoivent les informations par commande vocale. Ils traitent ensuite les demandes et les requêtes, pour fournir la réponse la plus pertinente.

Le fonctionnement de ses logiciels est assuré par des algorithmes complexes via le Cloud. Chaque entreprise qui se spécialise dans ce domaine possède son propre Cloud. Cela permet d’obtenir une large panoplie de fonctions personnalisées.

Le concept d’assistants virtuels est en perpétuelle mutation. En effet, grâce à la collecte de données et de paramètres spécifiques pour garantir une expérience de qualité de l’utilisateur, ces logiciels sont de plus en plus perfectionnés. Cette méthode de fonctionnement s’apparente à un système d’apprentissage automatique.

Quel assistant choisir ?

Il existe de nombreux assistants et ils affichent chacun un mode de fonctionnement très performant. Toutefois, avant de poser votre choix, il est indispensable de considérer certains paramètres, notamment le support que vous utilisez. Dans ce cas, de nombreux choix s’offrent à vous.

L’assistant Siri d’Apple

C’est l’assistant le plus utilisé, le plus fiable et le plus connu du marché. Il se reconnaît à sa voix féminine unique. Son principal atout est la possibilité de réaliser de nombreuses tâches et très variées. En effet, Siri est utilisé à la fois au bureau comme à la maison. Outre les tâches des bureaux, il permet également de réaliser d’autres fonctions plus spécifiques comme appeler un contact, lancer des applications, écouter de la musique etc. L’assistant peut être activé par l’utilisation du mot : « Hey, Siri » en anglais ou « Dis, Siri » en français.

Cortana, l’assistant Windows

Même avec des fonctions moins étendues que celles de Siri, Cortana reste indispensable surtout dans un environnement de travail. Il utilise le Cloud de Mircosoft pour fonctionner. Ses tâches professionnelles sont surtout sollicitées. Cortana peut, par exemple, envoyer des mails, rappeler un rendez-vous, annoncer la météo, consulter l’agenda, etc. Cortana est disponible sur les supports Windows 7 à 10 et les tablettes Surface.

Google Now

C’est le tout nouvel assistant de Google. Du fait de son âge récent, il ne dispose que d’un nombre limité de fonctionnalités. Cependant, il se distingue par les fonctions presque infinies.

Il peut aider pour effectuer de recherches sur Google. Cet assistant collecte également des données d’anciennes recherches que vous avez effectué et ainsi proposer des résultats toujours plus pertinents. Pour activer Google Now, il suffit de dire « Ok Google » et de poser votre question.

Alexa

Tous les utilisateurs connaissent Alexa, l’assistant qui utilise le Cloud d’Amazon. Il diffère, toutefois, des autres en raison du support matériel. En effet, Alexa n’utilise ni un ordinateur ni un smartphone pour fonctionner. Il est livré avec le dispositif l’Amazon Echo Dot. C’est un appareil qui permet d’interagir avec Alexa. Il peut également être connecté à des objets domotiques pour contrôler l’ensemble de la maison intelligente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *